Skip to content

Je ne suis pas tout de Goth !

26 septembre 2016

Le délire allant de village en village, (gaulois cela va sans dire!), pourquoi ne pas y apporter sa contribution?

Il est gaulois, tu es gaulois, je suis gaulois ! c’est à qui mettrait les vieux livres d »histoire et surtout les images d’Epinal du chef gaulois , de sa chevelure, de sa moustache, en grandes affiches placardées sur les nouveaux murs que sont les iphones et autres médias de poche ! Qui a donc intérêt à faire renaître le sentiment d’une nation unie derrière un chef? Qui a intérêt à défendre le mythe d’une population unie , faisant fi des différences ! Le national au profit d’une fédérations de différences. Un coup de balai rapide de communication faisant oublier les origines géographiques et donc culturelles, portées depuis des générations individuellement, collectivement. On voudrait que la nouvelle différence des nouveaux venus soit gommée au profit de l’assimilation la plus complète.

Quand    les jeunes bretons commençaient à vouloir fréquenter les jeunes gallèses(du pays gallo) de Bretagne (à quelques cinq kilomètres) ou inversement, on disait aussi que ce n’était pas bien, que les autres étaient différents, étranges, étrangers, car ils ne parlaient pas la même langue, ils dénommaient différemment les choses comme galette et crêpe, les plats n’étaient pas similaires. Petit à petit, ils ont vécu côte à côte et même ensemble par le mariage civil. Quant aux « gaulois » de Normandie et à ceux de Bretagne, il fallait attendre un peu pour que la discorde de la différence s’atténue. Et les Lorrains, alors, et les Alsaciens,  et les bretons vivant comme des immigrés en Seine Saint -Denis bien avant les Africains, eux aussi affichaient leurs différences, parlant leur langue , la sauvegardant pour être un peu chez soi, dans un appartement de Bretagne en Paris, eux aussi ont été des étrangers, ils avaient migré on ne les appelait pas noblement des expats , des expatriés. Petit à petit chacun a mangé ou accentué sa différence mais s’est fondu dans un pot commun, dans des valeurs communes. Et Pourquoi ce creuset ne serait-il pas possible aujourd’hui? Les arrivants sont-ils si différents de ces bretons, de ces berrichons, de ces manceaux qui ont conquis Paris ? Peut-être que l’Alsacien  qui vous côtoie a sa part génétique plus wisigothique que gauloise et celui de Barcelonnette, celui de l’appartement en dessous n’aurait-il pas le gène Lombard, mais si on y regarde bien, avez-vous remarqué le type serbo-croate de celui-là? Il aurait du sang des Huns venus qu’au Danube ! Mais à côté l’Alasacien , il a un côté bien franc ! Et dans les amis des voisins, dans les réunions de quartier, la richesse de cette différence qui provoque peut-être l’attrait de l’autre, entraîne si chacun le désire, un plaisir d’échanger et de mieux vivre ensemble.

Alors qu’on laisse les Gaulois, les Wisigoths, les Huns, les Francs, les Vandales en paix en chacun de nous et surtout faisons en sorte que la différence attire plus qu’elle ne divise. La stigmatisation un jour entraîne toujours un sentiment de vengeance ou de rébellion. Pourquoi cette stigmatisation est toujours préférée à celle de mettre ensemble? Ah j’oubliais ! nous sommes toujours en période éléctorale et il faut diviser, trouver des thèmes populistes pour rassembler et pendant ce temps, on fait oublier l’essentiel à tout le monde : comment donner du travail, en quelle quantité pour que chacun vive, faut-il instituer un salaire universel en rapport avec la richesse nationale développée? A-t-on le droit de breveter la nature ? …etc..

Publicités
No comments yet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :